Thèse soutenue

L'insuffisance de la consommation à l'origine du chômage technologique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Régis Bigot
Direction : Philippe Moati
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Poitiers
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Poitiers. UFR de sciences économiques (1970-....)

Mots clés

FR

Résumé

FR

Les pays développés sont confrontés à un phénomène de ralentissement de la demande, qui repose lui même sur un changement structurel de la consommation. Ce ralentissement très net de la consommation s'observe depuis la fin des années cinquante, dans l'ensemble des pays industrialisés. Dans le même temps, le progrès technique induit des gains de productivité qui se traduisent par une économie de main-d'oeuvre. Cette économie de main-d'oeuvre, compte tenu de la faiblesse de la consommation et de la demande, n'est pas réutilisée ni à court terme, ni à long terme. Apparaît alors un chômage de masse qualifié de "technologique", puisqu'il est engendré par le progrès technique. Le changement structurel de la consommation tient à l'élévation du niveau de vie des individus, qui modifie leurs attentes et leurs motivations, et change la nature des besoins des consommateurs. Au fur et à mesure que le pouvoir d'achat s'élève, les besoins deviennent plus immatériels, plus personnels, plus insaisissables également, et donc plus volatiles. Dès lors, la formulation des exigences des consommateurs est plus lente, plus incertaine, plus changeante et donc plus difficile à satisfaire : il s'ensuit un ralentissement de la consommation, puis de la demande.