Thèse soutenue

Coupleurs ferromagnétiques : aspects géométrique, topologique et électrochimique

FR
Auteur / Autrice : Xavier Ottenwaelder
Direction : Yves Journaux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail porte sur la synthèse et l'étude de complexes pouvant se connecter à d'autres complexes pour former des entités polynucléaires. Deux tactiques visant à assurer un couplage ferromagnétique au sein du complexe initial dinucléaire (synthon) sont developpées. La première partie est dédiée à des approches statiques : on ne peut influer sur aucun facteur après formation de la molécule. Un premier ligand disposant les deux orbitales magnétiques quasi perpendiculairement conduit à un couplage ferromagnétique faible. Avec ce synthon, des complexes hexanucléaires ont été formés. Ensuite, l'aspect topologique du couplage est inspecté via un mécanisme basé sur la polarisation de spin. La nature du couplage dépend de la disposition des ions métalliques en méta ou para de cycles benzéniques. Les couplages sont importants en dépit de grandes distances entre les ions. A partir des synthons de topologie méta, des complexes polynucléaires à 6, 9 et 16 ions cuivre(II) ont été synthétisés, qui conservent le couplage ferromagnétique de cœur. . .