Thèse soutenue

Surexpression de la phosphoénolpyruvate carboxylase chez le mai͏̈s : impacts sur le fonctionnement photosynthétique et la qualité du grain

FR
Auteur / Autrice : Matthieu Jeanneau
Direction : Jean Vidal
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Paris 11

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'objectif de ce travail était d'évaluer l'impact physiologique d'une surexpression de la PEPC chez le mai͏̈s dans les contextes de la plante entière, du grain et de la feuille. S'agissant des grains, bien que la surexpression, en terme de protéine produite et d'activité enzymatique atteigne des niveaux élevés (8-10 fois), le remplissage lipidique et protéique de ces organes est peu modifié. L'impact physiologique d'une surexpression d'un gène de PEPC C4 dans le grain serait donc faible. S'agissant des feuilles, des expériences d'immunodétection et immunolocalisation nous ont permis de vérifier la présence de la protéine dans le mésophylle des plantes transgéniques. Dans le meilleur des cas, on mesure un doublement de l'activité spécifique de l'enzyme corrélé au niveau d'accumulation des ARNm et des protéines. D'un point de vue physiologique, les plantes, en conditions non limitantes de culture, montrent une augmentation de la photosynthèse nette (An +7%). . .