Thèse soutenue

En bordure de route : espace social, dynamisme et relation à l'environnement chez les pygmées Baka du sud-est Cameroun

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christian Leclerc
Direction : Serge Bahuchet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Ethnologie
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Au tournant des années 1960, les Pygmées baka du Sud-Est Cameroun se regroupent massivement en bordure des routes et adoptent l'agriculture. Preuve d'un remarquable dynamisme, l'auteur entreprend l'analyse de ce double mouvement en questionnant deux caractéristiques ancestrales : quelle place la mobilité spatiale occupe-t-elle aujourd'hui dans l'organisation sociale et économique des Baka ? Pourquoi ces derniers, en venant s'établir en bordure de route, ont-ils constitué des groupes de dimension jamais encore observée auparavant ? Pour répondre à ces questions, l'auteur compare, en ayant recours à des quantifications précises, l'agriculture et la mobilité des Baka et celles de leur voisin, des Villageois depuis longtemps spécialisé en agriculture. Les limites de la typologie classique opposant agriculteur et chasseur-cueilleur sont révélées. L'analyse se recentre ensuite sur la société baka elle-même, en l'appréhendant comme une totalité. Pour ce faire, la mythologie, l'aménagement des espaces habités et cultivés, ainsi que les voies d'accès au village et les modalités de partage du gibier sont minutieusement décrits. Nous constatons alors que la représentations que le groupe se fait de lui-même et les observations faites de l'extérieur s'éclairent mutuellement, de sorte qu'il est possible d'identifier une cause qui serait à l'origine du regroupement des Baka en bordure de route. Les Baka illustrent ainsi non seulement leur remarquable capacité d'adaptation, mais encore nous révèlent la nécessité de considérer comme solidaire la relation des hommes à leur environnement matériel et spirituel, si l'on veut rendre compte du dynamisme des sociétés.