Thèse soutenue

Les îlots boisés, des lieux de diversité en terre de grande culture : comparaison France et Pologne

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marc Galochet
Direction : Micheline Hotyat
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Paris 4

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

En France comme en Pologne, il est fréquent de rencontrer des îlots boisés dans les terres de grande culture, participant pour une part essentielle à la couverture forestière de ces pays. Ils sont très largement influencés par l'homme et le poids de l'histoire des sociétés. Les îlots boisés actuels sont un produit de l'histoire portant des traces visibles encore aujourd'hui, qui s'expriment notamment dans les structures forestières, révèlant des modèles sylvicoles hérités et des traditions forestières marquées, particulièrement en Pologne. Quelle est l'influence des choix d'aménagements forestiers et des modes de gestion sylvicoles passés sur l'actuelle diversité des îlots boisés ? Quelles diversités les caractérisent, en termes de structure et de fonctionnement ? Quelle est leur origine, comment s'écrit leur histoire, comment imaginer leur devenir compte tenu des rapports sociaux qu'ils représentent ? Une approche emboîtée, associant enquête de terrain et imagerie satellitale, est mise au point à partir d'un échantillonnage spatial, qui consiste à approcher les îlots boisés de l'extérieur puis de l'intérieur. Cette démarche emboîtée donne une vision du dessus et du dedans, qui saisit la diversité paysagère d'une part, et décrit la diversité structurale d'autre part. Les îlots boisés sont considérés d'abord comme des espaces humanisés, morcelés, aménagés, territorialisés par les sociétés, ensuite comme des milieux, résultats d'une longue confrontation entre les contraintes naturelles et les interventions humaines. Leur diversité paysagère et forestière dépend donc autant des conditions du milieu que des actions anthropiques pluriséculaires.