Thèse soutenue

Le "tournant néo-libéral" de la santé ? : les réformes de la protection maladie en France dans les années 1990 ou l'acclimatation d'un référentiel de marché

FR
Auteur / Autrice : Marina Serre
Direction : Michel Offerlé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Résumé

FR

Cette thèse porte sur les profondes transformations que traversent depuis deux décennies les politiques de santé en France. L'action publique dans ce secteur tend en effet à se center de manière croissante sur le maîtrise des dépenses de santé, au détriment des enjeux de santé publique. On assiste à une "économisation" du secteur de la santé et plus précisément à la montée en puissance des politiques de protection sociale, entendues comme les politiques de santé intégrées à la protection sociale. Partant du constat d'une transformation plus globale de l'Etat décrite par certains auteurs comme un "tournant néo-libéral", l'auteur s'interroge sur l'émergence de ces politiques à partir de l'hypothèse de diffusion d'un référentiel de marché. Adoptant une approche cognitive des politiques publiques, cette thèse cherche, tout en testant la validité de concepts classiques comme celui de référentiel, à étendre le champ d'analyse traditionnel de l'action publique en prenanat en compte l'ensemble des processus de production d'expertises, administratives mais aussi scientifiques et en les replaçant dans les logiques propres aux différents espaces sociaux dans lequels ils prennent place (forum scientifique des économistes de la santé, forum des experts politico-administratifs, scène internationale).