Thèse soutenue

Adaptation de l'enfant asthmatique à l'exercice musculaire anaérobie

FR
Auteur / Autrice : François-Pierre Counil
Direction : Christian Préfaut
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du mouvement humain. Physiologie
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Montpellier 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Montpellier I. Faculté de médecine (1896-2014)

Résumé

FR

L'enfant asthmatique est capable de performance musculaire maximale normale en depit d'une aptitude physique aerobie (vo2max) inferieure aux temoins et malgre le risque de survenue d'un asthme d'effort. L'interpretation de ce phenomene peut etre double : conditionnement non specifique du muscle de l'asthmatique en fonction du degre de gene fonctionnelle ou specificite du metabolisme musculaire dans certaines conditions. Le but de ce travail a ete d'explorer l'hypothese d'une compensation anaerobie du deficit aerobie chez l'enfant asthmatique compare a l'enfant sain, au cours d'un effort tres intense. L'aptitude anaerobie a ete evaluee par le test wingate et le test force-vitesse. L'effet d'un reentrainement individualise de 6 semaines sur les performances musculaires aerobies et anaerobies a ete mesure de facon randomisee et controlee chez des enfants asthmatiques. [. . . ] conclusion : comme l'aptitude aerobie, l'aptitude physique anaerobie est diminuee chez l'enfant asthmatique. Aucun phenomene de compensation anaerobie n'est observe au cours de l'effort supra-maximal. La sensibilite au conditionnement parait similaire a celle observee pour la voie anaerobie.