Thèse soutenue

La presse municipale et les enjeux de la communication institutionnelle dans l'espace public

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie-Claire Viollet-Besançon
Direction : Ahmed Silem
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information et de la communication
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Lyon 3

Résumé

FR

La communication municipale en tant que processus de circulation de l'information entre l'institution et les habitants de la commune s'est fortement développée en France depuis les années 70 ; phénomène amplifié depuis la décentralisation. Dans cet état d'une intense communication municipale, singulièrement dans les agglomérations urbaines, la montée de l'apathie démocratique apparaît comme paradoxale. L'hypothèse de recherche est de postuler que la communication municipale, loin de juguler le désengagement démocratique, contribue à celui-ci, dans sa forme actuelle, alors qu'elle détient une fonction déterminante dans la crise de la représentation qui traverse l'institution. L'euphémisation du discours et des choix politiques, la marchandisation des pratiques communicationnelles, en l'absence de règles instituant le discours de l'institution, caractérisent la publi-information municipale. Les pratiques de la communication municipale sont, tout d'abord, confrontées à un ensemble de contributions issu de la science politique et plus généralement des sciences humaines. La première partie détermine donc les fondements théoriques de la participation à la vie démocratique locale qui conditionnent les pratiques de communication. Dans une seconde partie, les pratiques communicationnelles municipales, dont le principal moyen est la revue destinée aux habitants, sont analysées en fonction d'un état des savoirs en sciences de l'information et de la communication. Le contenu, la forme et les effets observés de ces pratiques font l'objet d'un diagnostic en vue de la restauration d'un espace public local.