Thèse soutenue

Influence modulatrice d'un état émotionnel induit sur le traitement de l'information en mémoire de travail

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sandrine Vieillard
Direction : Jean-Claude Bougeant
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie cognitive
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Lyon 2

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

L'influence modulatrice d'une émotion produite en laboratoire par des techniques utilisant soit la présentation d'un matériel inducteur soit l'exposition à une situation où les besoins de réussite de l'individu sont manipulés est examinée sur les performances à une tâche de mémoire de travail (MDT). L'influence de l'état émotionnel négatif est étudiée sur une activité requérant des mises à jour permanente de l'information (Running Span), puis sur les mécanismes de planification impliqués dans une tâche de mise en ordre alphabétique. Nos premiers résultats mettent en évidence un effet délétère de l'induction émotionnelle sur le maintien et la mise à jour de l'information verbale en MDT. Ils rendent compte par ailleurs du haut niveau d'intégration des composantes de stockage et de traitement du système ainsi que du haut niveau de complexité de la tâche. Les résultats relatifs à l'influence de l'induction émotionnelle sur les aspects de planification de l'ordre de l'information stockée en MDT montrent que l'état d'anxiété provoque une accélération des processus de planification au détriment de la qualité du stock phonologique. Cette modulation des traitements est interprétée dans le cadre général du modèle de MDT (Baddeley,1986) à la lumière des données relatives aux effets de l'anxiété sur l'activité cognitive à court terme.