Thèse soutenue

Le personnel politique du libournais de napoleon bonaparte a albert lebrun - etude prosopographique des parlementaires, conseillers generaux, conseillers d'arrondissement de libourne de 1800 a 1940.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christophe-Luc Robin
Direction : Sylvie Guillaume
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Bordeaux 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Entre 1800 et 1940 le personnel politique de l'arrondissement de libourne (gironde), dont les vignobles constituent la principale source de richesse, represente 30 parlementaires, 210 conseillers generaux et d'arrondissement, et environ 2200 elus municipaux, domines par la droite jusqu'en 1871 et ensuite par la gauche republicaine. Ce personnel politique, enracine en gironde et souvent en libournais, est domine par les heritiers des categories sociales << superieures >>. Leurs etudes, leurs professions, leur vie privee (mariage et descendance), leurs revenus, refletent ces situations privilegiees generalement innees puis conservees, et renforcees par l'appartenance au monde politique, la possession d'une multitude de responsabilites, de signes exterieurs de distinction sociales. . . Neanmoinsl'evolution democratique ouvre progressivement la voie a des individus issus de categories sociales plus modestes, mais qui ont generalement connu une reussite professionnelle personnelle. De nouvelles voies de conquetes du pouvoir (militantisme, maconnerie) favorisent la transformation des carrieres. Mais les substitutions se font progressivement, avec le maintien de logiques anciennes comme l'utilisation des reseaux familiaux en appui a ces luttes. La realite et la force de ces reseaux familiaux dans la lutte politique est certaine, a travers le caractere dynastique du personnel politique, encore visible bien apres 1870. Quant a savoir si ces reseaux doivent etre consideres comme un moyen ou un objet de la lutte politique, la reponse ne peut etre categorique. La verite est certainement situee a mi-chemin. Et si le developpement de la democratie representative a indiscutablement ouvert la voie aux representants de << couches nouvelles >>, celle-ci n'a pas eradique les representants des familles qui ont politiquement domine l'arrondissement depuis 1800. Mais elles ne jouent plus qu'un role secondaire en 1914 et imperceptible en 1940. Et en cela l'objectif que s'etait fixe gambetta est certainement atteint.