Thèse soutenue

Des ligands chiraux de type P, N : les quinoléines-phosphines. Synthèse et applications en catalyse asymétrique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guillaume Delapierre
Direction : Gérard Buono
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie organique
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Aix-Marseille 3

Résumé

FR  |  
EN

Dix-sept nouveaux composés chiraux de type pyridine- et quinoléine-phosphines ont été synthétisés. Ils possèdent pour la plupart un atome de phosphore chiral et ont été utilisés en tant que ligands de métaux de transition. En se basant sur la structure du QUIPHOS, plusieurs modifications ont ainsi été apportées, notamment par la variation de l'auxiliaire chiral et par la substitution du cycle quinoléine en ortho et para de l'atome d'azote. Ces ligands ont été appliqués en substitution nucléophile allylique catalysée par le palladium et leur efficacité a été comparée à celle du QUIPHOS. En alkylation et en amination allyliques, les excès énantiomériques atteignent respectivement 78 et 93 %. Les résultats précédemment obtenus avec le QUIPHOS n'ont pas été améliorés, respectivement 85 et 93 %, mais nous avons démontré que le remplacement de la (S)-2-anilinomthylpyrrolidine par un autre auxiliaire chiral provoquait une forte baisse de l' énantiosélectivité. Une étude de la régiosélectivité de cette réaction a mis en évidence une régiosélectivité totale ne faveur du produit linéaire. En utilisant le QUIPHOS comme ligand, nous avons optimisé les conditions expérimentales de la réaction d'addition conjuguée du diéthylzinc sur la cyclohexen-2-one. . .