Thèse soutenue

Baudelaire, Guys, images de femmes

FR
Auteur / Autrice : Christine Lancha
Direction : Jean-Marie Gleize
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature française
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1

Mots clés

FR

Résumé

FR

Texte novateur qui consacre l'art de Guys,"Le Peintre de la vie moderne" ne saurait être réduit à l'éloge d'un art de l'esquisse et de l'instantané apte à transcrire le monde contemporain dans ses éléments passagers et inattendus. "Le Peintre de la vie moderne" est un texte double qui unit à l'enthousiasme du critique face à une oeuvre qui comble son attente,l'émotion du poète qui découvre en elle un élargissement de ses propres vues sur une Beauté moderne qui peut aussi bien surgir dans le charme de l'artifice et de la mode que prendre le visage emblématique de la courtisane. Figure obsessionnelle chez Guys qui domine largement son immense production graphique pour devenir son seul motif de prédilection à partir de 1860,la femme est aussi l'égérie de Baudelaire qui a marqué de son empreinte ambivalente "Les Fleurs du Mal". Envisagée comme une figure réelle et symbolique de la modernité,la femme est le sanctuaire où se réalise la communion du prophète et du dessinateur, le point convergent de leur veine créatrice. Si une même hantise du monde féminin les a conduit à faire une place prépondérante à la provocation lascive et sensuelle de la femme vénale, ils ont traduit aussi l'un et l'autre,dans des images poétiques et troublantes, leur même désir de saisir la vie à travers le langage du corps féminin et de son enveloppe d'étoffes aux ondulations souples et volumineuses,dont l'image de la femme du XIXe siècle est indissociable. Et leurs représentations de l'univers de la féminité,avec son cortège d'artifices,de mystère,de séduction, de grâce ou d'impudeur, où s'impose l'alliance subtile des images de notre monde contemporain et d'éléments de poésie éternelle,apparaissent comme d'innombrables images où le réel, transgressé,s'efface devant l'expression de l'âme.