Thèse soutenue

L'action patrimoniale : enjeux et processus

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Paule Doucet
Direction : Jean Davallon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Muséologie
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Saint-Etienne

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

La recherche exploratoire ayant pour thème les enjeux et les processus d'action patrimoniale dans un contexte sociohistorique vise à fonder le concept d'action patrimoniale par un questionnement des notions de patrimoine et par le décalage théorique et méthodologique qu'introduit la dimension de l'action sociale. La quête d'une stratégie appropriée de connaissance des capacités et des compétences des acteurs à l'action patrimoniale produisant l'action patrimoniale en acte, passe par la recherche-action et la recherche-intervention, l'étude de cas et le sondage. La mise en oeuvre empiriques de ces instruments de recherche, tout en assurant la triangulation des données recueillies, fait surgir des interrogations sur les meilleures pratiques d'enquête de terrain en contextes fermes et ouverts. Le traitement alterné des bases de données qualitatives et quantitatives conduit à mieux préciser les unités d'observation et les unités d'analyse, alors que les analyses successives par la description, la compréhension et l'explication des résultats révèlent les passages graduels des langages communs aux langages scientifiques. Les apports de la recherche se manifestent dans les dimensions du savoir et de l'action reliées aux aspects conceptuels, méthodologiques, expérientiels, civiques et médiatiques, aboutissant à créer un modèle systémique des capacités et des compétences des acteurs à l'action patrimoniale. L'étude propose une définition de l'action patrimoniale qui consiste en un phénomène social constitué par les acteurs dans l'action d'appropriation de leurs biens communs dans l'espace et le temps d'une collectivité sociohistorique. Les pratiques des acteurs forment des configurations de capacités et de compétences favorables ou non à l'action patrimoniale. Les compétences se constituent dans l'action relationnelle des acteurs autonomes entre eux ainsi qu'aux biens (et aux liens) communs d'une collectivité concrète. Ces compétences sont configurées en expériences sociales diversifiées composées d'éléments cognitifs et affectifs, de réseaux d'appartenance et de communication, de stratégie d'organisation des ressources et d'engagement civique au changement. Théoriquement, les expériences des acteurs sont articulées aux mouvements de structuration et destructuration des organisations et des institutions sociétales, ainsi qu'aux rapports conflictuels des acteurs