Thèse soutenue

Quelle Europe face à la mondialisation ? : les représentations sociales de deux changements sociétaux

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : François-Régis Lenoir
Direction : Dominique Lassarre
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Reims

Mots clés

FR

Résumé

FR

La problématique centrale étudie les conséquences de la mondialisation et de l'européanisation sur les liens qu'entretiennent l'individu et la société. Au sein d'un modèle transactionnel (identité sociale, représentations sociales, apprentissage social), le changement << mondialisation >> est appréhendé à travers plusieurs niveaux d'analyse. Particulièrement, les représentations sociales permettent de relater l'évaluation et la transaction qui s'opèrent : - au sein de plusieurs disciplines et a un niveau d'expertise élevé (économie, communication, politique, relation sociale, droit. . . ), - au sein d'un milieu social et dans une pratique sociale spécifique (le milieu agricole), - au sein d'autres groupes sociaux (étudiants, salaries,. . . ). Les individus vivent la mondialisation dans les relations culturelles et identitaires, économiques et politiques mais aussi dans l'organisation des représentations fondamentales (moi, autrui, société). Pour faire face, pour les français, une nouvelle dimension semble jouer un rôle majeur : l’Europe. Des entretiens, des enquêtes et une expérimentation permettent de mettre en évidence la transaction difficile entre l'individu et les dimensions sociétales (région, nation, Europe, monde). Les résultats présentent la structure des représentations sociales de l'européanisation et de la mondialisation selon les positions sociales qui les génèrent. Les dimensions psychosociales et les perspectives temporelles se montrent heuristiques pour comprendre les liens qui existent entre idéologie, représentations sociales et pratiques. La mondialisation est présentée comme un << stress sociétal >>, c'est-à-dire comme un changement provoquant une transaction difficilement appréhensible et évaluable par l'individu.