Structuration spatiale et strategies de reproduction chez deux marsupiaux didelphides de guyane (didelphis marsupialis et philander opossum) : relation avec la structuration genetique des populations

par MARIE-LAURE GUILLEMIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Pierre Charles-Dominique.

Soutenue en 2000

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les resultats presentees dans cette etude sont basees a la fois sur des experiences de capture-recapture effectuees en guyane francaise, et sur l'utilisation de marqueurs genetiques (microsatellites et cytochrome b) chez deux especes de marsupiaux didelphides : didelphis marsupialis et philander opossum. Les didelphides representent une des composantes les plus importantes de la faune neotropicale. De plus, leur position systematique, au sein des mammiferes et egalement des marsupiaux, en fait des modeles d'etudes particulierement interessants car ils representent un modele original d'organisation mammalienne. Les domaines vitaux se chevauchent largement entre les individus, avec toutefois un recouvrement moindre entre femelles qu'entre males. Le renouvellement de la population est tres important, quasiment 100% en un an, pour les deux especes. Peu de jeunes marques dans les poches marsupiales sont recaptures une fois adultes sur la zone d'etude. Pour les deux especes il existe : une saisonnalite basee sur des disponibilites en nourriture et une strategie de reproduction de type r. Les marqueurs genetiques ont montre qu'il existait une reproduction de type polygyne chez p. Opossum. Il existe de plus, une importante tendance a la polyandrie chez p. Opossum et d. Marsupialis avec jusqu'a environ 30% et 50% de multiple paternite chez ces deux especes respectivement. Nos deux especes presentent une structuration de population avec une grande variabilite intra-population et une faible differentiation inter-population correlee a d'importants flux geniques. Les reconstructions phylogenetiques, effectuees tant sur les microsatellites que sur le cytochrome b, ont permis de mettre en evidence l'existence d'un clade guyanais et de souligner la particularite de la zone de cayenne. Cette region aurait pu etre isolee du continent au cours des transgressions marines passees, qui auraient separe les populations continentales et insulaires. Ces donnees montrent que ces deux especes, tres proches phylogenetiquement, presentent d'importantes similarites quant a leur organisation spatiale, leur strategie et mode de reproduction et leur genetique de population. Elles presentent egalement une des structures sociales les moins complexes parmi celles pouvant etre rencontrees chez les mammiferes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 278 p.
  • Annexes : 234 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2000 015

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000PA132025
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.