Modification des fonctions plaquettaires induites par les contraintes de cisaillement hémodynamiques

par Nadine Ajzenberg

Thèse de doctorat en Vaisseaux-Hémostase-Coagulation

Sous la direction de Dominique Baruch.

Soutenue en 2000

à Paris 11 .

Le président du jury était Dominique Meyer.

Le jury était composé de Dominique Meyer, Marie-Claude Guillin, Alan T. Nurden, Martine Aiach, Béatrice Felenbok, Martine Wolf.

Les rapporteurs étaient Marie-Claude Guillin, Alan T. Nurden.


  • Résumé

    Le facteur Willebrand (vWF) est une glycoprotéine multimèrique qui joue un rôle essentiel dans l'adhésion et l'agrégation plaquettaire en présence de taux de cisaillement élevés (TCE). Dans la première partie de ce travail, nous avons exploré la séquence d'évènements conduisant à l'agrégation plaquettaire induite par les TCE à l'aide d'anticorps monoclonaux dirigés contre le vWF et de recombinants de vWF (rvWF) mutés dans le domaine A1. Nous avons validé le modèle d'étude de l'agrégation plaquettaire dans le dispositif de cisaillement et démontré le rôle primordial de l'interaction vWF-GPib et un rôle partiel de l'interaction vWF-αllβ3. Nous avons mis en évidence un effet potentialisateur de l'anticorps 724 sur l'agrégation plaquettaire à 4000 sec-1 en présence de vWF ainsi que sur la liaison du vWF aux plaquettes en présence de faibles concentrations de ristocétine. Nous avons étudié deux nouveaux anticorps dirigés contre la partie N-terminale de la GPib ayant des effets opposés sur l'agrégation plaquettaire à 1000 et 4000 sec-1. Ces résultats sont corrélés à ceux obtenus en liaison du vWF aux plaquettes en présence de ristocétine. Les rvWF de type de type 28 et 2M. SQnt respectivement caractérisés par une augmentation et une diminution de liaison à la GPib. Nous avons démontré une augmentation de l'agrégation plaquettaire à 200 et 4000 sec-1 en présence des rvWF de type 28. Par contre les rvWF de type 2M sont incapables d'agréger les plaquettes même à 4000 sec-1. La dernière partie de ce travail porte sur l'effet potentialisateur de l'héparine qui peut se substituer à la ristocétine pour induire spécifiquement l'agrégation de cellules surexprimant le complexe glycoprotéique lb/IXN en présence de vWF. L'ensemble de ces résultats suggère le rôle de la triade<<VWF, GPib et TCE>> dans l'agrégation plaquettaire et indique que la ristocétine reproduit l'effet des TCE.

  • Titre traduit

    Modification ofplatelet functions induced by shear


  • Résumé

    Von Willebrand factor (vWF) is the main effector of platelet aggregation in high shear rate conditions. Ln the first part of this work, we have determined the sequence of events involved in shear-induced platelet aggregation (SIPA), using monoclonal antibodies (MoAb) directed against the A1 domain of vWF and mutatetd recombinants vWF (rvWF). We have demonstrated, using our rotational viscometer, the major involvement of vWF and GPib interaction and the partial one of vWF and αllβ3 in SIPA. We have demonstrated the enhancing effect of MoAb 724 on SIPA at 4,000 sec-1, in the presence of vWF. A similar effect was obtained on the binding of vWF to fixed platelets in the presence of low ristocetin concentrations. Ln addition, we have studied the effect of a new MoAb 27A10 against the N-terminal part of GPib on SIPA at 4,000 sec-1. Lt inhibited SIPA as weil as ristocetin-induced platelet binding to vWF. Type 28 and 2M rvWF are characterized by an increased and a decreased affinity for GPib, respectively. SIPA was increased at 200 and 4,000 sec-1 in type 28 rvWF. Ln contrast, type 2M rvWF were unable to induce platelet aggregation even at 4,000 sec-1. Ln the second part of the study, we have demonstrated the enhancing effect of heparin which could substitute to ristocetin, on aggregation of cells surexpressing the GPib/IXN complex, in the presence of vWF. Altogether, our results suggest that ristoèetin, more than botrocetin, mimics the effect of high shear rates and underlines the involvement of the triade «VWF, GPib and high shear rates» in platelet aggregation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-170

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne). DIBISO. BU Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD/2000T007
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 67

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000PA11T007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.