Thèse soutenue

L'amour, la parole et la lettre chez Raymond Lulle

FR
Auteur / Autrice : Miquel Bassols‎
Direction : Jacques-Alain Miller
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychanalyse
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR

Il s'agit d'une lecture psychanalytique des textes du philosophe et ecrivain majorquin du xive siecle raymond lulle a la lumiere de l'enseignement de jacques lacan sur les psychoses. Les trois axes de l'experience et les conceptions du sujet sur l'amour, sur la parole et sur la lettre nous ont mene a tirer un enseignement sur l'experience du sujet psychotique par rapport a l'autre de la parole, du langage et de la jouissance. Notre hypothese de depart, suivant l'enseignement de jacques lacan, a ete la suivante : l'oeuvre de raymond lulle ne nous livre sa veritable dimension subjective que lue, dans son ensemble, comme la restitution d'un signifiant manquant dans la structure symbolique du sujet, le signifiant du nomdu-pere. Ce signifiant forclos du symbolique, nous avons pu le reperer dans l'histoire du sujet dans un signifiant fondamental - amat -, comme un signifiant qui fera son retour dans cette presence irreductible et qui sera nomme par le sujet avec ce meme signifiant. Ce signifiant qui prend ainsi un sens tout a fait nouveau, meme neologique, dans l'usage qu'en fait lulle tout au long de son oeuvre. Et c'est dans le developpement de cette oeuvre que le sujet se fera, lui-meme, un nom, le nom qui etait reste efface du symbolique des generations, - un nom qui aura la fonction de restitution de son rapport a l'autre du langage, un nom qui viendra nommer aussi son etre de jouissance.