Thèse soutenue

Cartes et figures de l'urbanisme scientifique en France (1910-1943) : recherche sur le rôle et les fonctions de la statistique et de l'unification graphiques dans la production des doctrines urbaines

FR
Auteur / Autrice : Enrico Chapel
Direction : Giánnīs Tsiṓmīs
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Urbanisme
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Résumé

FR

Inscrite dans le champ de l'histoire de l'urbanisme, cette recherche porte sur l'emergence de nouvelles formes de representation de l'espace urbain, qui se lient de facon indissociable a la mise en place des politiques d'amenagement. Il s'agit des figures de la statistique graphique (diagrammes, cartogrammes, histogrammes, etc. ), dont l'usage se repand parmi les architectes et les urbanistes a lafin du xixeme et au debut du xxeme siecle, au moment ou ces acteurs expriment la visee d'asseoir le projet des villes sur une connaissance exhaustive, voire scientifique, de ces dernieres. L'objet de cette recherche est de comprendre la maniere dont ces figures contribuent a l'affirmation de cette nouvelle perspective methodologique. Trois hypotheses ont ete emises : 1) les figurations statistiques, qui peuvent apparaitre comme de simples enregistrements visuels de donnees numeriques, participent, en realite, a la formation et a la diffusion d'un nouveau savoir sur la ville ; 2) elles interviennent dans la constitution de ce savoir et dans l'affirmation de son champ d'action a la fois comme instruments de la pensee et comme outils de communication, voire d'argumentation ; 3) leur utilisation est commune a toutes tes approches de l'urbanisme se reclamant de la "science des villes ". Cette recherche montre que tout en pouvant servir a de multiples approches de l'espace urbain (durant l'entre-deux-guerres, il n'y a pas un " urbanisme scientifique " mais plusieurs demarches urbanistiques qui pretendent au statut de science), les figurations statistiques contribuent tout le temps a l'objectivation et a la legitimation des etudes urbanistiques. Si elles ne sont pas a l'origine de l'urbanisme, parce que cette pratique releve d'abord d'une nouvelle dimension sociale et politique, elles representent sans doute la condition sine qua non ayant permis de penser des actions de prevision sociale et de planification urbaine de facon concrete et systematique