Thèse soutenue

La légitimation française en Indochine : mythes et réalités de la "collaboration franco-vietnamienne" et du réformisme colonial (1905-1945)

FR
Auteur / Autrice : Agathe Larcher-Goscha
Direction : Thế Anh Nguyễn
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Lettres, sciences humaines et sociales
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Paris 7

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse sur l'histoire impériale traite du cas de la colonisation française en Indochine, particulièrement légitimatrice du pouvoir colonial, sa structuration, son fonctionnement, ses métamorphoses dans le temps ainsi que son impact sur les élites nationales vietnamiennes entre 1905 et 1945 - deux thèmes récurrents ont retenu l'attention : la "réforme" présentée comme un savoir-faire spécifiquement occidental, voire français ; la "collaboration", censée caractériser l'essence des rapports franco-vietnamiens. Pour justifier la présence coloniale, l'administration française s'efforcera de démontrer aux Vietnamiens leur incapacité historique à moderniser seuls leur état, et les chances que pouvait représenter un partenariat colonial. Les nombreux moyens mis en oeuvre, avec éclat comme dans la banale quotidienneté de la gestion politique, pour appuyer cette démonstration sont étudiés : l'idéologie et la propagande coloniale, les programmes réformistes et leurs applications, la répression de l'opposition anti-française et le ralliement des nationalistes. Ce travail insiste sur les fondements mythiques de la domination et la manière dont les dirigeants coloniaux s'enferment dans leurs propres dogmes légitimateurs avec lesquels ils n'établirent jamais la distance critique et manichéenne qu'on leur prête souvent.