Thèse soutenue

Des tabletiers aux boutonniers de la région de Méru : 1880-1910

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jacques Alfandari
Direction : Jean-Louis Robert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Paris 1

Résumé

FR

Installée au dix-septième siècle dans la région de Méru (Oise), la corporation tabletière s'est développée durant le dix-neuvième siècle. En 1906, la corporation qui s'est spécialisée dans la fabrication du bouton, représente 95 % des emplois industriels de la région qui se compose de 35 localités. Le travail se fait en usine comme à domicile. L'étude de la corporation, à partir d'un échantillon de "témoins" permet de constater que le groupe des boutonniers s'est transformé en absorbant des actifs agricoles de la région mais aussi des natifs de nombreux départements français. Les patrons et les ouvriers vivent d'une manière très proche sur le plan politique, sur le plan associatif et sur le plan des traditions. Au sein de la corporation, des militants mettent en place entre 1904 et 1907 treize syndicats pour défendre les intérêts des ouvriers face à l'évolution des idées de certains fabricants souvent issus des rangs ouvriers. En mars 1909, les patrons, groupes en syndicat, décident une importante baisse des salaires. Les ouvriers se mettent en grève. La presse se mêle des évènements à la suite de quelques actes de violence tandis que l'armée occupe le terrain. Les ouvriers, soutenus par la confédération générale du travail, mènent une lutte multiforme de quatre-vingt-quinze jours qui s'achève par le recul patronal. Dès l'automne, les boutonniers les moins motivés abandonnent le syndicalisme aux militants tandis que les patrons reprennent leur indépendance.