Les faunes d'amphibiens du Crétacé supérieur à l'Oligocène inférieur en Europe : paléobiodiversité, évolution, mise en place

par Sylvain Duffaud

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean-Claude Rage.

Le jury était composé de Jean-Pierre Gasc, Jean Le Loeuff, Philippe Taquet.

Les rapporteurs étaient Jean-Michel Mazin, Zbynĕk Roc̆ek.


  • Résumé

    Les lissamphibiens d'Europe de l'ouest du Crétacé supérieur à l'Oligocène inférieur sont étudiés au travers essentiellement des fossiles d'os isolés retrouvés dans les gisements de ces époques. Une paléobiodiversité importante, dès le Crétacé, est mise en évidence. L'ancienneté de la présence en Europe de plusieurs taxons actuels est confirmée, parfois accrue. Plusieurs genres et espèces nouveaux sont reconnus. Dans plusieurs cas, la proximité phylogénétique avec des formes nord-américaines semble probable. La période apparaît comme le siège de profonds changements dans la composition des herpétofaunes en Europe : la faune du Crétacé supérieur montre des affinités gondwaniennes, celle de l'Oligocène inférieur est proche déjà de la faune actuelle. Plusieurs familles actuelles d'amphibiens, et certains genres actuels, sont déjà en place au Rupélien. Quatre événements marquent l'évolution des herpétofaunes en Europe pendant cette période : la crise Crétacé -tertiaire, à l'effet relativement faible mais qui entraîne la disparition locale d'un groupe auparavant répandu, les albanerpetontidae, la limite Paléocène-Éocène avec un enrichissement et un renouvellement important, la fin de l'Éocène avec là encore un enrichissement, mais moins net, enfin la limite Éocène- Oligocène avec un net déclin de la paléobiodiversité. Des échanges faunistiques se produisent, majoritairement avec l'Amérique du nord depuis le Crétacé jusqu'à l'Éocène moyen tardif, puis avec l’Asie peut-être déjà dès l'Éocène supérieur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (221 p., + 160p. de planches)
  • Annexes : Bibliogr. 178 réf. (p. 205-221)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2000 -- 35 - 1
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2000 -- 35 - 2
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2016-000163(Vol. 1)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2016-000164(Vol. 2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 MNHN 0035
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.