Thèse soutenue

Croissance, développement et qualité des fruits du bananier (musa spp groupe aaa cv grande naine). Modélisation de la répartition des assimilâts entre les fruits du régime

FR
Auteur / Autrice : Alexandra Jullien
Direction : BERTRAND NEY
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques fondamentales et appliquées
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Institut national agronomique Paris-Grignon (1971-2006)

Résumé

FR

La banane dessert d'exportation doit presenter a la recolte un potentiel de conservation suffisant pour supporter le transport par bateau des zones de production vers les zones d'importation. Il existe de ce fait un antagonisme entre rendement et potentiel de conservation (duree de vie verte ou dvv) : plus les fruit sont recoltes tard plus ils sont gros mais plus leur dvv est faible. De plus il existe une variabilite ponderale des fruits au sein du regime qui complique la determination d'une date de recolte optimale. L'etude conjointe du determinisme du poids et de la dvv du fruit a la recolte, realisee dans ce travail, est donc necessaire pour optimiser l'homogeneite en taille et dvv des fruits a la recolte. Dans un premier temps, une etude histologique du developpement a ete realisee. A l'echelle du fruit, la phase de forte accumulation de matiere seche (remplissage) a lieu apres la fin des divisions cellulaires dans le fruit. Au sein du regime, il y a un decalage de developpement entre les mains basales et les mains distales qui a pour consequence un nombre de cellules plus important dans les fruits des mains basales. Dans un deuxieme temps, des modifications du rapport source/puits ont ete realisees a differents stades de croissance des fruits. Il est apparu que le nombre de cellules des fruits est un facteur determinant de la variabilite ponderale au sein du regime. En revanche, la vitesse de remplissage des cellules est identique pour tous les fruits du regime et determinee par le rapport source/puits. Une relation de type michaelis-menten permet de relier la vitesse de remplissage moyenne des cellules au rapport source/puits moyen pendant le remplissage. Dans un troisieme temps, ces connaissances ont ete integrees