Thèse soutenue

Résistance populaire et maquis en Roumanie (1945-1965)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Georges Diener
Direction : Catherine Durandin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Lettres, sciences humaines et sociales
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Paris, INALCO

Résumé

FR  |  
EN

La résistance populaire à la collectivisation en Roumanie est un phénomène singulièrement méconnu, tant en Occident qu'en Europe Centrale et Orientale. Dans ce pays qui s'est fait connaître par la férocité de sa police politique - la redoutable Securitate - et la traditionnelle passivité de sa société face au joug soviétique et communiste héritée d'une histoire jalonnée par une succession d'occupations, une farouche opposition populaire au régime communiste de la première période s'est pourtant manifestée. En effet, de 1945 à 1965, de nombreuses révoltes paysannes éclatèrent, relayées par des maquis parsemés sur tout l'arc carpatique. La présentation de cette résistance - vie quotidienne dans les maquis ; typologie des résistants ; révoltes villageoises, etc. - est mise en situation par l'étude des forces politiques et de leur évolution, de l'occupation soviétique à la domination sans partage du Parti Communiste Roumain et l'analyse des mécanismes de la collectivisation de l'agriculture, principale cause du mécontentement paysan.