Usages du paradoxe : étude de l'oeuvre de Jacques Réda

par Pascale Rougé

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gérard Farasse.

Soutenue en 2000

à Littoral , en partenariat avec Centre de recherche Modalités du fictionnel (Dunkerque, Nord) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Michel Maulpoix.

Le jury était composé de Jean-Michel Raynaud.

Les rapporteurs étaient Jean-Michel Maulpoix, Jean-Claude Mathieu.


  • Résumé

    Cette étude relève de l'herméneutique et se propose d'interpréter l'oeuvre de Jacques Réda en mettant en lumière les paradoxes qui la constituent et en tentant de les résoudre. Elle s'appuie sur les méthodes d'analyse stylistique et thématique. Le premier volet du travail met en scène et analyse la figure de l'écrivain, l'usage qu'il fait des lieux communs, et la manière dont il dialogue avec d'autres oeuvres. Le second volet souligne les tensions qui animent cette oeuvre : tension entre le mesurable et l'incommensurable, le centre et la périphérie, la douleur de la séparation et le désir de réparation, entre les apparences du secret et le secret des apparences. Le troisième, enfin, trouve dans la notion de réseau une manière de résoudre ces contradictions : réseau des phrases, réseau des textes et des éditions, entrelacement de la prose et de la poésie, enchevêtrement des lieux.

  • Titre traduit

    Using paradoxes : study of Jacques Réda's works


  • Résumé

    This study is connected with hermeneutics and intends to interpret Jacques Réda's works by bringing out the paradoxes that constitute them and by trying to solve them. It is supported by methods of stylistic and thematic analysis. The first part of this study presents and analyses the figure of the writer, how he uses common places and how he converses with other literary works. The second part underlines the tensions that sustain these works : the tension between what is mesurable and what is immeasurable, what is central and what is periphereal, between the sufferings of parking and the desire for amonds, the appearances of secret and the secret of appearances. The third part, at last, finds a way of solving these contradictions in the notion of network : the network of sentences, the network of texts and of editions, the intertwinings of prose and poetry, the entanglement of places.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (449 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.424-449. Notes Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 941.914 ROU U1
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 941.914 ROU U1
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 841.914 ROU u2
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 841.914 ROU u2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000DUNK0050
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.