Contrôle de la reproduction chez Pecten Maximus (L. ) : études in situ et expérimentales

par Christelle Saout

Thèse de doctorat en Océanologie biologique

Sous la direction de Marcel Le Pennec.

Soutenue en 2000

à Brest .


  • Résumé

    Le suivi de la dynamique des ovocytes en première division de méiose effectue au cours de notre étude, montre que le cycle de reproduction de pecten maximus en rade de Brest, en termes de production et d'émission de gamètes, démarre au mois de novembre et se termine au mois de septembre. La période de production des jeunes ovocytes s'étale de novembre à fin août, celle des émissions d'avril a septembre. La coquille Saint-Jacques décrit clairement des variations saisonnières d'allocation d'énergie avec une priorité au stockage d'énergie en été et en automne puis a la reproduction en hiver et au printemps. En l'absence de tissus de réserves spécialisés, contrairement aux mytilidés et aux ostréidés chez lesquels des cellules nourriciers ont été révélés, le muscle adducteur et la glande digestive fournissent, au cours des périodes trophiques défavorables, une source d'énergie pour la reproduction chez les pectinidés. L’étude in situ des variations pondérales et biochimiques de la glande digestive et du muscle adducteur a montre l'importance énergétique de ces deux organes pour la vitellogénèse hivernale en rade de Brest. Entre les mois de novembre et de mars, ces deux organes peuvent perdrent jusqu'a la moitie de l'énergie qu'ils contenaient a la fin de l'automne. Les résultats des expériences de conditionnement confirment ceux obtenus dans le milieu naturel dans le sens ou ce sont les glucides du muscle et les lipides de la glande digestive qui sont majoritairement utilisés. Si la température est considérée comme le facteur déterminant dans la synchronisation des processus de reproduction chez les invertébrés marins, la phénologie de la reproduction de la coquille Saint-Jacques en rade de Brest montre que la photopériode semble le facteur le plus important dans le contrôle de la gamétogenèse et du stockage d'énergie dans la glande digestive et le muscle adducteur.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 143-152

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE2000/5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.