Thèse soutenue

Brest en reconstruction : mythes,acteurs et rythmes d'une renaissance : antimémoires d'une ville

FR
Auteur / Autrice : Pierre Le Goïc
Direction : Yvon Tranvouez
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2000
Etablissement(s) : Brest

Résumé

FR

Brest est au nombre des villes détruites en 1944 par les forces aériennes anglo-américaines. Sa reconstruction en a fait un lieu sensible pour qui s'intéresse à la mémoire urbaine et à l'articulation entre actions individuelle et collective. Son statut de ville maritime et excentrée avait valu à Brest un traitement littéraire abondant, toujours marqué par les thèmes de la nostalgie et du pittoresque social, dont Pierre Loti et Pierre Mac Orlan sont restés les créateurs emblématiques. Cette nostalgie est réapparue au moment où la reconstruction immobilière s'achevait, occultant la mémoire d'un élan moderniste largement partagé par les acteurs de la reconstruction. Dans une configuration légale inédite, représentants de l'Etat et propriétaires privés ont, dans un jeu complexe de rôles analysés dans une perspective " microstorienne ", créé un tissu urbain plus varié qu'il n'est le plus souvent dit : les stratégies de distinction ont donné chair à un projet formellement abstrait. Mais la valorisation de cette " ville blanche ", tangible dans les réalisations conjointes des propriétaires et des architectes, n'a pas donné lieu à une création artistique de mémoire collective aussi dense que le fantôme de la ville disparue. C'est le mystère de l'identité urbaine qui est ici interrogé.