Thèse soutenue

Les productions littéraires de Jeannette C. Armstrong, Beth Brant et Lee Maracle : des exemples de l'activisme politique chez les femmes autochtones au Canada : une approche non-autochtone

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Virginie Alba
Direction : Xavier Pons
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature anglaise
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Toulouse 2

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Le titre de cette thèse reflète les sujets qui y sont abordés ainsi que la perspective dans laquelle ceux-ci sont abordés ici, c'est à dire de façon sympathique et critique, avec un fort travail de prise de conscience de ma position identitaire. Ce travail s'inscrit dans le cadre d'une utilisation autoréflexive des théories féministes, postmodernes et postcoloniales dans laquelle ces théories sont appliquées à elles-mêmes. A partir de l'étude des productions littéraires des auteurs considérés ici et en suivant le mouvement de remise en question théorique et de lecture de cette étude, l'impact des théories modernes, postmodernes et postcoloniales dominantes dans les domaines littéraires, sociologiques, anthropologiques et politiques sera évalué. Leur inadéquation partielle aux réalités et aux objectifs des minorités sexuelles et ethniques sera alors appréhendée. Ainsi, m'inspirant des apports théoriques faits dans ces domaines par les auteurs et œuvres étudiés en particulier, par les littératures autochtones de façon générale, l'intertextualité théorique de ces écrits sera abordée de façon à mettre en lumière les emprunts et les rejets opérés par ces auteurs. Ce travail se propose également de saisir la diversité des définitions de la "canadianité" et de l "autochtonité," des relations entre oralité et littérature, féminisme et autochtonité, "double spiritualité" et autochtonité ainsi qu'entre traditions et traditions renouvelées. Il est organisé de façon à représenter un espace d'échange sur le sujet du rôle et de la place des femmes, des hommes, des "minorités," de leurs actes de parole dans les états/nations/sociétés pluriculturelles ou multiculturelles mais aussi sur le sujet des orientations philosophiques, sociales, politiques de nos sociétés démocratiques d'aujourd'hui et de demain. Ainsi, cette étude se fixe le but de mettre en valeur l'importance de la diffusion du contenu des actes de parole des auteurs et acteurs dits minoritaires ainsi que de souligner que, si les enjeux des "traductions" multiples et les dangers des manichéismes et essentialismes théoriques que ce processus de diffusion implique sont importants, ils n'en montrent que mieux le caractère impératif du processus de communication que ces traductions révèlent.