Thèse soutenue

Catenanes et rotaxanes multiporphyriniques : transferts d'electron photoinduits entre chromophores lies de maniere mecanique

FR
Auteur / Autrice : MYRIAM LINKE
Direction : Jean-Pierre Sauvage
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Université Louis Pasteur (Strasbourg) (1971-2008)

Résumé

FR

Afin de modeliser l'etape primaire de separation des charges au sein du centre reactionnel photosynthetique, plusieurs systemes modulaires multiporphyriniques dans lesquels la connexion entre le donneur et l'accepteur d'electron est soit de type chimique (liaison de coordination), soit de type mecanique, ont ete realises. Ainsi, deux series de 2-rotaxanes triporphyriniques ont ete synthetisees, en enfilant un macrocycle, incluant ou portant une porphyrine d'or (iii) (accepteur d'electron), sur un fil moleculaire, grace a l'effet template du cuivre (i). Le fil est termine par deux porphyrines de zinc (ii) (donneur d'electron), ce qui empeche la desagregation du systeme. Le cuivre central a pu etre retire et remplace par de l'argent (i) ou du lithium (i) ; lors de ces reactions de metallation/demetallation, d'interessants mouvements (rotation ou translation) ont ete detectes. Dans chacun de ces rotaxanes, un fort piegeage de la luminescence des porphyrines de zinc (ii) a ete observe : dans le cas des rotaxanes libres, il y a donc transfert d'electron d'une porphyrine de zinc (ii) vers la porphyrine d'or (iii), c'est-a-dire, entre chromophores lies de maniere mecanique. La synthese d'un 2-catenane, constitue de deux macrocycles incluant chacun une porphyrine de zinc (ii) ou d'or (iii), a confirme les resultats obtenus precedemment tant au niveau des transferts d'electron qu'au niveau du mouvement induit par une demetallation du site central. Enfin, une etude preliminaire d'enfilage de deux macrocycles sur des fils moleculaires bicoordinants, a montre que la conformation du systeme etait fortement dependante de la nature du metal au sein des porphyrines.