Thèse soutenue

Contribution a l'etude des grappes de serveurs multiprocesseurs

FR
Auteur / Autrice : Olivier Richard
Direction : Daniel Etiemble
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences et techniques
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR

Notre travail aborde trois aspects differents de l'utilisation de grappes de pc multiprocesseurs consideres comme une ressource commune a partager entre les utilisateurs d'un reseau local. A. . Activite des ressources dans les reseaux locaux. Nous avons releve l'activite des machines (stations, serveurs, calculateurs paralleles) dans le reseau local du lri, et le trafic soumis aux serveurs http de plusieurs sites. Les serveurs de calcul, de ressources (fichiers) et http presentent une activite tres irreguliere. En utilisant une methodologie de caracterisation employee dans le domaine des reseaux de telecommunication, nous avons montre que les processus stochastiques auto-similaires representent bien les irregularites observees dans les traces dm-ractivites. Ce resultat montre qu'il est difficile de recuperer les ressources disponibles des serveurs. B. . Performances des grappes de pc biprocesseurs pour les applications paralleles de type spmd avec le standard mpi. Sur les programmes test splash 2, puis nas paralleles, nous avons compare les performances avec des noeuds a 1 et 2 processeurs. Puis nous avons compare les performances de deux modeles de programmation : l'un est hybride, avec mpi entre noeuds et parallelisation openmp dans chaque noeud. L'autre est unifie autour de mpi par extension de la bibliotheque mpi-bip. Pour les deux modeles, l'acceleration mesuree montre que les noeuds biprocesseurs sont une alternative interessante aux noeuds monoprocesseurs. Les performances obtenues sur les nas sont comparables a celles des machines paralleles avec le meme nombre de noeuds. C. . Modele client - repartiteur - serveur pour les reseaux locaux. Nous avons developpe un prototype de substrat base sur la bibliotheque bip et sur d'execution de procedures a distance. L'execution delocalisee necessite 50 microsecondes, permettant de delocaliser des taches de faible granularite. Des tests ont ete effectues sur l'application cg et le lancer de rayons.