Thèse soutenue

Apoptose des cellules b murines au cours du developpement, de l'activation et de la senescence. Effet des glucocorticoides

FR
Auteur / Autrice : Karine Andreau
Direction : ARLETTE ADAM
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences médicales
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR

Dans ce travail, nous nous sommes interesses a l'effet des glucocorticoides sur l'apoptose des cellules b murines au cours du developpement, de l'activation et de la senescence. Nous avons mis en evidence l'acquisition d'une sensibilite a l'induction de l'apoptose par la dexamethasone, un glucocorticoide synthetique, au cours du developpement des cellules pre-b 70z/3 en cellules b immatures ; ainsi que l'acquisition d'une resistance lors de l'activation des lymphocytes b matures en immunoblastes. L'etude de souris senescentes a montre une alteration de la differenciation et du processus apoptotique chez les lymphocytes b matures. Nous avons defini quelques signaux regulant l'apoptose des cellules b. Un activateur des proteines kinase c, le pdbu, l'interleukine-4, le lipopolysaccharide et la cycloheximide inhibe l'apoptose spontanee et induite par la dexamethasone chez les lymphocytes b matures. Nous avons cherche a determiner les etapes du processus apoptotique induit par les glucocorticoides chez les cellules b. Nous avons montre que l'apoptose induite par la dexamethasone s'accompagne d'une activation de la caspase-3/cpp32, d'une chute du potentiel de membrane mitochondrial et d'une depletion en glutathion reduit. L'inhibition des caspase en traine une deviation de l'apoptose vers la necrose qui intervient independamment du stade de maturation des cellules b. Chez les lymphocytes b matures, la dexamethasone diminue precocement les neosyntheses proteiques, et en particulier l'expression de la proteine c-myc, et inhibe la phosphorylation de quatre proteines sur des residus tyrosine. Ces resultats suggerent que l'acquisition d'une sensibilite ou d'une resistance a l'induction de l'apoptose par les glucocorticoides observee au cours du developpement et de l'activation des cellules b murines se manifeste a une etape precoce situee en amont des modifications mitochondriales.