Thèse soutenue

Sous l'aile protectrice du département : le social au Conseil général de l'Hérault depuis 1945

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nathalie Blanchard
Direction : Dominique Damamme
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Paris 9

Résumé

FR

Le social d'assistance s'est historiquement construit avec la participation active du niveau local, dans une négociation difficile entre les oeuvres privées, confessionnelles, et les notables locaux. Le social, défini comme une activité différenciée, construit comme un compromis entre les pôles domestique, politique et économique apparaît au plan local comme à la fois dépolitisé et politiquement instrumenté. A partir du dépouillement des archives du Conseil Général de l'Hérault de 1945 a 1982, d'un corpus d'entretiens d'élus locaux, et de l'observation de la mise en oeuvre des "lieux-ressources rmi", nous montrons que le social fait l'objet d'un consensus chez les conseillers généraux, et permet à la collectivité locale de s'affirmer comme espace de protection pour les populations appartenant a cet univers. Le social remplit des fonctions politiques : en produisant de l'accord, il permet de rassembler, de construire de la cohésion autour d'un ordre social, le social participe a la construction du local. Le référentiel de l'insertion utilise dans le contexte de la montée du chômage et du phénomène de la désaffiliation réaffirme l'enracinement du social au local, l'appartenance au local se présente comme réassurance contre les aléas du salariat, le social d'assistance s'éloigne de sa vocation d'instrument de réduction des inégalités pour produire de l'appartenance