Thèse soutenue

Caracterisation d'interactions proteine-proteine et proteine-ion sur deux molecules modeles : l'atpase h +/k + gastrique et le peptide amyloide

FR
Auteur / Autrice : Franck Festy
Direction : Annick Thomas-Soumarmon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques fondamentales et appliquées
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Paris 7

Résumé

FR

Dans ce travail, nous nous sommes interesses aux relations structure-fonction de deux proteines : l'atpase h +/k + gastrique responsable de la secretion acide de l'estomac et le peptide amyloide dont l'agregation, sous forme de fibres amyloides, est l'une des caracteristiques de la maladie d'alzheimer. Grace a l'utilisation d'une sonde fluorescente (ans), nous avons caracterise un site de fixation du potassium dans le domaine membranaire de l'atpase h +/k +. Les variations de fluorescence de l'ans ont montre que son accessibilite varie au cours du cycle enzymatique. L'interpretation des resultats nous a conduits a proposer un concept du transport des ions par cette proteine. Nous avons etudie le domaine n terminal precedant la premiere helice transmembranaire. Nous avons utilise ce domaine comme appat pour cribler une banque d'adnc par la technique du double hybride. Nous avons clone le spectrin binding domain de l'ankyrine iii de lapin qui possede plus de 90% d'identite avec ces homologues deja clones a ce jour (homme et souris). Nous avons confirme l'interaction par co-immunoprecipitation et chromatographie d'affinite. Nous avons aussi etudie le peptide amyloide. Nous proposons que les trois domaines 1-11, 11-22 et 29-40, dont les deux derniers comportent chacun un peptide oblique, soient des regions a structure instable. Les peptides amyloides semblent stabiliser ces elements instables par complementation en se dimerisant. A l'aide de la technique du double hybride et de la mutagenese, nous avons essaye d'identifier les acides amines importants pour l'interaction. Nous avons montre que l'ensemble des mutations effectuees au sein de ces elements a structure secondaire instable etait prejudiciable a l'interaction. Nous proposons que l'interaction de deux peptides amyloides stabilise ces sequences instables en empechant leur modification de structure secondaire, comme cela semble etre le cas pour la majorite des proteines formant des fibres amyloides.