Apports des marqueurs microsatellites a l'etude de la dispersion reelle en manche d'especes d'annelides polychetes a cycle benthopelagique

par GUDRUN WEINMAYR

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Sciences médicales

Sous la direction de Christian Retière.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les polychetes owenia fusiformis (delle chiaje) et pectinaria koreni (malmgren) font partie du peuplement a abra alba infeode aux sediments fins de la manche. Dans cette mer megatidale, les sediments fins et leurs especes associees sont restreints aux zones a faible hydrodynamisme, c'est-a-dire essentiellement les baies et les estuaires. Ces deux especes de polychetes benthiques possedant des larves planctonotrophes sujettes a un transport passif dans la colonne d'eau, constituent un modele excellent pour etudier l'effet de la dispersion larvaire dans le cas de populations a priori isolees dans l'espace. L'isolement de marqueurs microsatellites a ete entrepris a partir des banques genomiques de ces deux especes. Les resultats montrent que les microsatellites sont abondants chez p. Koreni mais tres rares chez o. Fusiformis. Ceci est confirme par une experience dot blot qui a mis en evidence egalement une forte variabilite de l'abondance des microsatellites parmi les polychetes en particulier, et d'une facon plus generale, chez les invertebres marins ainsi que chez les insectes. La plupart des sequences microsatellites trouvees chez p. Koreni sont imparfaites et/ou composees, les motifs at etant les motifs les plus frequemment associes a d'autres microsatellites. Chez p. Koreni, nous avons developpe des marqueurs utilisables en genetique des populations : lors de leur mise au point, l'amplification par pcr s'est averee tres difficile et delicate, et seuls cinq marqueurs ont pu etre retenus. Tous les cinq marqueurs sont hautement polymorphes et presentent un fort deficit en heterozygotes, probablement en raison de la presence d'alleles nuls. La taille efficace de la population en baie de seine est elevee (environ un millier), mais inferieure de plusieurs ordres de grandeur aux effectifs estimes par echantillonnage. Il n'existe pas de differenciation genetique ni entre les differentes stations de la baie de seine, ni entre la baie de seine et la station de gravelines (sud de la mer du nord) situee a environ 200 km de la baie de seine. Le flux genique est alors assez important pour empecher une differenciation locale. Ces resultats confortent parfaitement les simulations de dispersion larvaire effectuees grace au modele numerique hydrodynamique de la manche.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 369 p.
  • Annexes : 769 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-130420000001
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1999 530
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999PA066530
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.