Nouer, dénouer, renouer : la construction du lien intergénérationnel à l'âge des études

par Vincenzo Cicchelli

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François de Singly.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    En analysant le point de vue des parents et de leurs enfants étudiants, cette thèse étudie les manières dont ils se confrontent à l’âge des études. Tant que l'enfant est pris en charge, il appartient à sa famille d'origine. Toutefois, cette appartenance ne saurait signifier une reproduction à l'identique des relations ayant cours jusqu'à l'adolescence. Ce prolongement de la socialisation est examiné en analysant comment les parents éduquent les jeunes adultes en énonçant des valeurs, en édictant des règles et en établissant des dispositifs visant l'inculcation de la responsabilité. Les parents jugent la capacité de l'enfant à mériter les ressources mises à sa disposition pour poursuivre sa scolarité. L’enfant, de son cote, souhaite devenir le sujet de la construction de son individualité, de son autonomie : il définit son comportement a l'égard de la prise en charge, en exprimant sa gêne ou son aisance à se voir financer ses études, il juge si le soutien accorde par ses parents répond a son exigence de concilier ses études avec sa sociabilité amicale, amoureuse, ses loisirs. In fine, parents et enfants essayent de transformer la relation en changeant le sens du lien qui les unit. Ce n'est qu'une fois que tous les partenaires ont revendiqué leurs droits et leurs exigences incompressibles qu'ils essaient d'atteindre une égalité en dignité. Le rôle de cette dernière est de donner la juste place aux deux générations, en accordant aux parents une certaine forme d'autorité et aux enfants une certaine forme de confiance.

  • Titre traduit

    Tieing, untieing, re-tieing : the construction of the bond between parents and their children during their student years


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to study the bond between parents and their children, when the children are students. As long as parents are in charge their children, the children belong to their families. However, this prolonged membership of the family is not a reproduction of the relationship which exists until adolescence. The extension of socialization is examined in an analysis of how parents educated their children: parents set out values, decree rules, draw up plans which are aimed at inculcating principles of responsibility. Parents judge if the young adult is capable of deserving the means at his/her disposal to continue his-her studies. The child, in the other hand, wishes to become the subject of his/her individuality, of his-her autonomy: he-she defines his-her behavior in relation to the financing of his/her studies and he-she expresses his-her contentment or discontentment; he-she judges if the help granted by his-her parents corresponds to his-her requirements to reconcile his-her studies with his-her social live and love live, his-her leisure time. To this end, parents and students try to recreate the relationship by changing the meaning of the bond that unites them. It is only when all the partners have claimed their rights and made known their demand that they can try to attain the equality of dignity. The role of dignity is to assure the proper place to both generations, granting the parents a certain form of authority and children a certain form of trust.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (603 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 345 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.