Thèse soutenue

Les fortifications des Plantagenet en Poitou, 1154-1242

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie-Pierre Baudry
Direction : Léon Pressouyre
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Paris 1

Résumé

FR  |  
EN

La presente etude a pour objet les fortifications des plantagenet en poitou, de 1152 a 1242. Prenant appui sur les methodes croisees de l'archeologie monumentale, et de l'analyse des textes, elle met en evidence les particularites de construction des fortifications edifiees par ou avec le soutien des rois d'angleterre en poitou. Cette recherche eclaire l'histoire des poitevins, et leurs relations avec les plantagenet, autant que l'evolution des modes de construction des places-fortes. L'ancien comte de poitou, qui comprend actuellement les departements de la vienne, les deuxsevres et la vendee, passe aux mains d'henri plantagenet par son mariage avec alienor d'aquitaine en 1152. Si henri ii reste assez peu present en poitou, ou il affronte plusieurs revoltes de barons, son fils richard y reside en tant que comte des 1172, et entreprend des campagnes de fortification (niort, scorbe-clairvaux, talmont). Au debut du xiiie siecle, jeansans-terre, puis henri iii, s'attachent a conserver egalement des points d'appui dans cette region, surtout apres 1204, lorsque la frontiere nord de leurs territoires continentaux est repoussee au sud de la loire. Ces places sont confiees a de puissants vassaux capables d'en assumer la garde (thouars, parthenay, mauleon), ou aux bourgeois des villes encourages par des privileges ou des chartes de communes (niort, poitiers). Partant de l'analyse d'une centaine de chateaux en poitou, l'etude retient une douzaine de constructions attribuees aux plantagenet dans les annees 1180-1242. Ce sont les caracteristiques architecturales defensives de ces chateaux et enceintes urbaines qui revelent l'intervention de maitres d'oeuvre proches de la couronne anglaise ; le developpement systematique des tours de flanquement sur l'enceinte est commun aux constructions de philippe-auguste a la meme epoque. L'innovation s'exprime a travers les elements de la defense, talus et eperons, machicoulis sur arcs, archeres. Certaines de ces caracteristiques traduisent une influence de l'architecture orientale, mais les constructions des plantagenet revelent une recherche originale, repondant sans doute a une evolution rapide des techniques d'attaque des places dans les annees 1200. En l'attente de fouilles sur l'ensemble des sites, les conclusions de cette etude soulignent le role majeur de quelques fortifications poitevines dans la politique des plantagenet.