L'idée de vide de l'antiquité à nos jours : histoire et interprétations

par Armand Le Noxaïc

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Salem.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'idée de vide émergea en Grèce, dans la cosmologie pythagoricienne, au Vème siècle av. J. -C. Elle apparut, d'autre part, très tôt dans les textes hindous. Dans l'antiquité, Démocrite définit comme principes le vide et les atomes ; alors qu’Aristote envisagea un continuum de l'être. Le moyen-âge arabe et chrétien adopta la position d’Aristote, en soutenant toutefois, pour les scolastiques chrétiens, que Dieu puisse créer un espace vide. Au XVIIème siècle, l'expérience barométrique de Torricelli et les travaux de pascal permirent d'envisager de nouveau l'existence du vide. L'éther domina la physique du XIXeme siècle avant que l'expérience de Michelson et de Moriey l'eut mis en défaut. L'idée de vide resurgit au XXème siècle en s'avérant diffèrent du vide démocritéen. Le vide quantique est caractérisé par des fluctuations qui perturbent le comportement des particules réelles.

  • Titre traduit

    The vaccuum's concept from the Antiquity to nowadays : history and interpretations : history and interpretations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (452 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 332 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : A2 513
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3554
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.