Thèse soutenue

Investissements directs à l'étranger et échanges de biens : quelles relations ?

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Michaël Pajot
Direction : Lionel Fontagné
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'objet de cette thèse est d'appréhender sous deux angles différents la relation entre les investissements directs étrangers (IDE) et les échanges : d'une part, l'identification de leur complementarité ou substitution, et d'autre part, la mise en évidence d'une relation de causalité. Les faits stylisés relatifs aux IDE et aux échanges concernant la France, les États-Unis, le Royaume-Uni ainsi que le Canada, pays sur lesquels portera l'analyse des chapitres suivants, sont présentés dans un premier chapitre. Un rappel des théories explicatives des liens entre les IDE et les échanges ainsi qu'une recension des études empiriques sont présentés dans un deuxième chapitre. L'absence de conclusion théorique clairement déterminée nous conduit à privilégier une approche empirique. Trois études empiriques distinctes réalisées dans le troisième chapitre concernent la dimension macroéconomique. Le constat est le suivant : quel que soit le type de modélisation utilisé, la complémentarité apparait significativement. Cette complémentarité peut provenir du niveau de l'analyse, notamment à travers les effets de débordements inter-sectoriels. Un quatrième chapitre renouvelle l'exercice au niveau sectoriel, en utilisant à l'image d'une partie importante de la littérature des estimations par les moindres carrés ordinaires. Les équations obtenues sont ré-estimées dans un cinquième chapitre par des modélisations à effets spécifiques. L'introduction d'effets fixes permet de confirmer en majeure partie la complémentarité entre les IDE et les échanges au niveau sectoriel, mais aussi de la nuancer : le pays ou le groupe de pays étudié, la période, le niveau d'analyse, la méthode d'estimation sont autant de paramètres qui peuvent influencer la relation entre IDE et échanges. Le dernier chapitre démontre que les IDE et les échanges sont non seulement complémentaires, mais qu'ils entretiennent également des liens de causalité. Ces derniers peuvent différer selon les pays et selon les périodes.