Caractérisation et déterminisme du développement d'une population de l'annélide tubicole Lanice conchilega (Pallas, 1766) (polychète terebellide) associé à la conchyliculture en baie de Veys (Baie de Seine occidentale)

par Michel Ropert

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Dauvin.

Le président du jury était Christian Retière.

Le jury était composé de Philippe Goulletquer, Jean-Pierre Joly, Bernard Sylvand.

Les rapporteurs étaient Christian Retière, Guy Bachelet.


  • Résumé

    Depuis le milieu des années 1980, une population intertidale de l'annélide tubicole lanice conchilega (pallas, 1766) (polychète terebellidae) se développe sur le flanc est de la baie des Veys (Baie de Seine occidentale) en adoptant un caractère proliférant (densité maximum > 7000 ind. M-2). Les conséquences, sur l'activité conchylicole locale, se traduisent par des conditions d'exploitation ostréicole rendues plus difficiles. La démarche proposée par ce travail consiste à mieux comprendre le phénomène en l'abordant à différentes échelles spatio-temporelle (écosystème baie des Veys, population, individu). Une série d'études de terrain (cartographie sédimentaire, étude topographique, hydrologique) replacent l'apparition et le développement de cette population dans le contexte évolutif général de la baie des Veys. Les réalisations de deux cartographies de répartition spatiale, en 1995 et 1998, ont permis de quantifier le phénomène (200 ha colonises pour une biomasse estimée à 3 500 t en poids frais) et mettent en évidence la stabilité spatio-temporelle de la population. L'impact sédimentaire des proliférations est également évalué. Le suivi spatio-temporel, sur cinq ans, fait ressortir d'importantes singularités dans les fluctuations d'abondance et la structure de taille de la population. L'absence de recrutement significatif de juvéniles sur plusieurs années consécutives (1993-1996) suggère l'existence d'apports exogènes d'individus adultes permettant la régulation démographique de cette population. Cette hypothèse est largement discutée et de nombreux arguments sont développés pour l'étayer. Le bilan métabolique des deux espèces crassostrea gigas et lanice conchilega est également réalisé. Il en ressort des risques potentiels de compétition à la fois sur le plan trophique, mais également sur le plan respiratoire. Les conclusions de ce travail ouvrent des perspectives de recherche multiples, tant en terme de dynamique de population (influence des processus hydrodynamiques dans la régulation du population par transport-charriage d'adultes, suivi à long terme, étude de la dynamique larvaire) que d'écophysiologie (intégration de lanice conchilega en tant que compétiteur dans le cadre d'une modélisation du système conchylicole de la baie des Veys)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 240 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH ROP 286
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999 -- 08

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999MNHN0008
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.