Thèse soutenue

"Sans abri" ? : le thème du Topos au travers d'œuvres méconnues d'auteures est-allemandes dans les années soixante-dix et quatre-vingts : une étude féministe

FR  |  
DE  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne Lequy
Direction : Helga AbretIlse Nagelschmidt
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études germaniques
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Metz en cotutelle avec Université de Leipzig (Allemagne)

Résumé

FR

Ce travail présente l'œuvre d'auteurs est-allemandes moins ou mal connues et analyse leur pertinence quant au thème du lieu dans ses multiples dimensions. Le Topos signifie tour à tour l'endroit où naît la littérature (les conditions d'écriture), l'endroit réel que transporte la littérature (le lieu social vécu par une femme), et l'endroit auquel la littérature donne vie (le lieu pensé ou rêvé). L'ensemble de la littérature féminine de RDA est pris en considération, à l'exception des cinq auteurs les plus connues (Wolf, Seghers, Morgner, Reimann et Wander). Parmi la multitude d'écrivaines présentées, Burmeister, Damm, Eckart, Erb, Feyl, Hensel, Kirsch, Königsdorf, Krause, Lange-Müller, Maron, Moog, Schubert, Seidemann, Stachowa, Stötzer-Kachold, Struzyk, Tetzner et Zeplin font l'objet d'études détaillées. Le Topos est tout d'abord analysé selon une perspective spatiale, non dépourvue de critique sociale, puisque l'Allemagne de l'est resta un pays patriarcal en dépit des avancées socialistes. La langue apparait être à double tranchant, à la fois facteur d'oppression et d'émancipation. Les écrivains de RDA se heurtent à la problématique du "lieu double", étant victimes d'une langue qui les exclut, alors même que cette langue est le seul moyen dont elles disposent pour s'exprimer. C'est ensuite une approche temporelle et dynamique qui domine. A la recherche d'un lieu, les auteures se tournent vers le passé, mettant à jour et interprétant des évènements enfouis. Leurs textes témoignent aussi d'un intense travail pour "apprivoiser" le présent, celui-ci étant marqué par des glissements de sens, des décalages entre individus et monde alentour. Quant à l'avenir, les textes le présentent comme vacillant entre l'abolition de la réalité vécue et l'esquisse d'une modeste utopie. Une importante bibliographie comportant également des notices biographiques et des indications quant à la littérature secondaire répertorie la production des écrivains de RDA entre 1970 et 1990