Thèse soutenue

Traitement biologique d'eaux residuaires engendrant des variations du rapport c/n : analyse de la nitrification

FR
Auteur / Autrice : VINCENT MARTINAGE
Direction : Roger Ben Aïm
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie des procédés
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Toulouse, INSA

Résumé

FR

Le traitement, par des boues activees aerobies, des effluents produits par l'industrie textile, necessite des procedes capables de traiter efficacement d'importantes variations du rapport c/n et donc de la charge en azote nitrifiable. L'effet de ces variations sur la nitrification a ete caracterise sur une installation pilote de type ludzac ettinger modifiee, grace a des bilans matiere (nowak et coll. , 1994) et des methodes respirometriques discontinues. Ce travail demontre que seuls des regimes dynamiques en substrat permettent de determiner correctement les parametres caracteristiques de la nitrification a m a x, b a et y a. Les resultats obtenus montrent que la valeur de b a, le taux de deces des autotrophes, est surtout influencee par la predation de la microfaune et donc par la qualite de l'effluent a traiter. A 30\c, les valeurs de b a obtenues varient entre 0,08 et 0,34j - 1. Cette etude demontre aussi que la demande en energie de maintenance des organismes nitrifiants influe significativement sur la valeur de y a, le taux de conversion du substrat en biomasse et par consequence sur l'activite nitrifiante des boues activees lors des variations de charge en azote. A la lumiere de ces resultats, des strategies d'exploitation et de dimensionnement de toute installation d'epuration biologique soumise a d'importantes variations de charge en azote ont ete proposees.