La raison métalinguistique : contribution au retournement de la philosophie du langage

par Paul Ghils

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Jacques Wunenburger.

Soutenue en 1999

à Dijon .

Le président du jury était Sylvain Auroux.

Le jury était composé de Pierre Livet, Roland Quilliot.


  • Résumé

    Ce travail est la reprise critique des questions philosophiques posées implicitement ou explicitement par les principales théories linguistiques du XXème siècle. Sa justification réside dans l'épuisement ou l'abandon du projet de fondation d'une science unifiée du langage, et l'échec d'une philosophie du langage qui ignorerait la dette contractée à l'égard des sciences du langage. Il contribue à la relance du dialogue entre les deux disciplines par le dessein d'un trajet langagier qui traverse les régions internes et externes du langagier au départ d'enquêtes et de questionnements qui, au-delà de méthodes et de normes qui restent propres aux disciplines considérées, sont analogues. Entre les paradigmes universalisants de la référence au monde objectif ou de la communauté universelle et le relativisme d'une reterritorialisation du philosophique, l'objectif se définit comme reconstruction d'une configuration philosophique du langage apte à répondre aux sollicitations d'une modernité paradoxale dans sa genèse et indéterminée dans son devenir. La démarche dialectique qu'elle suppose se fonde, plus que sur la synthèse d'un métaparadigme, sur la rationalité plurielle et paradoxale qui conjoint les représentations portées par le langage dans un mouvement de translation qui transforme les sujets de parole autant que les espaces instables de la communication, d'où ne sont exclues ni la mise en scène politique ni la question éthique. La pensée du langage se veut, à ce titre, pensée d'un modernité dont les acteurs assument l'évaluation de ses énonciations.

  • Titre traduit

    The metalinguistic reason. Turning over the philosophy of language : a contribution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (462 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie 700 ref. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T153*

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999DIJOL028
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.