Thèse soutenue

Flux hydriques, croissance et qualité du fruit de tomate (Lycopersicon esculentum Miller) en conditions estivales sous serre

FR
Auteur / Autrice : Soraya Guichard
Direction : Marcel Barbero
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques fondamentales et appliquées
Date : Soutenance en 1999
Etablissement(s) : Aix-Marseille 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Les effets du deficit de pression de vapeur (dpv) et de la charge en fruits des plantes sur la croissance et la qualite du fruit de tomate ont ete etudies en conditions estivales sous serre. La croissance des fruits a ete etudiee a l'aide de capteurs de deplacement et les contributions des flux phloemien, xylemien et transpiratoire a la croissance en volume du fruit ont ete estimees a partir des croissances differentielles de fruits temoins, de fruits sans phloeme pedonculaire et de fruits detaches. Les forts dpv reduisent le flux xylemien entrant dans le fruit et augmentent les transpirations, mais n'affectent peu ou pas les flux phloemiens. L'accumulation d'eau par les fruits est alors reduite. Le comportement du flux xylemien entrant dans le fruit peut etre explique par le fonctionnement hydrique global des plantes. Le flux phloemien entrant dans le fruit est augmente par les faibles charges en fruits des plantes conformement a la baisse de la competition pour les assimilats. La qualite des fruits recoltes en ete est caracterisee par l'apparition de blossom end rot et de craquelures ainsi que par de fortes teneurs en matiere seche et en sucres. La qualite des fruits en terme de teneurs en matiere seche et en sucres est donc comprehensible au regard du fonctionnement hydrique et carbone des fruits. En revanche, les teneurs finales en acide des fruits ne semblent pas etre directement liees aux bilans hydrique et carbone des fruits en croissance.