Thèse soutenue

Regulation de l'expression du facteur tissulaire par les cellules musculaires lisses arterielles humaines en culture

FR
Auteur / Autrice : JEAN-MARIE XUEREB
Direction : Bernard Boneu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Toulouse 3

Résumé

FR

Les cellules musculaires lisses (cmls) assurent la vasomotricite des arteres. Elles sont quiescentes, contractiles, synthetisent peu de matrice extracellulaire et n'expriment pas le facteur tissulaire (ft), le principal initiateur de la coagulation. Dans les plaques d'atherome ou lors des phenomenes de restenose apres angioplastie, les cmls perdent le phenotype contractile au profit d'un phenotype secreteur, proliferent et expriment le ft qui participe aux complications thrombotiques associees a la rupture des plaques d'atherome. Cette modulation phenotypique est observee in vitro. Les cmls ressemblent a celles localisees dans la neointima des lesions vasculaires. L'objectif etait d'etudier l'expression du ft par les cmls en culture et sa modulation par differents agonistes ou agents pharmacologiques. Nous montrons qu'en presence de serum, les cmls expriment le ft et son activite fonctionnelle. Dans les cmls quiescentes l'expression de ft est faible et induite par differents agonistes. L'expression du ft induite par svf et pdgf, depend de l'activation d'erk 1/2, emprunte les voies ras et pkc, celle induite par le lps depend de la pkc. L'augmentation de la concentration d'ampc intracellulaire bloque l'activation d'erk et la synthese de ft induite par le pdgf. L'heparine et certains polysaccharides sulfates (sps) inhibent la migration, la proliferation et la synthese de matrice extracellulaire in vitro et in vivo. Nous montrons que ces molecules inhibent la synthese de ft, la proliferation et les activites erk et pkc des cmls stimulees par le svf. Dans les cmls stimulees par egf ou pdgf, l'inhibition de l'expression du ft par l'heparine n'est pas associee a une inhibition des activites erk, pkc ou de la proliferation. L'heparine n'inhibe pas l'expression de ft et l'activite pkc induites par le lps. Outre leur effet sur la proliferation, les sps pourraient diminuer le risque de thrombose associe aux lesions vasculaires en modulant l'expression du ft par les cmls.