Thèse soutenue

Roles des proteines de l'enveloppe du virus de l'hepatite b au cours du cycle viral

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jacques Le seyec
Direction : Christiane Guillouzo
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Rennes 1

Résumé

FR

Plus de 300 millions de personnes a travers le monde sont des porteurs chroniques du virus de l'hepatite b (vhb) et parmi elles, une minorite non negligeable developpe des pathologies severes associees, telles que l'insuffisance hepatique chronique, la cirrhose et la carcinome hepatocellulaire. Pendant longtemps, les recherches fondamentales sur les premieres etapes du cycle viral ont ete ralenties par l'absence d'un modele d'infection in vitro. Aujourd'hui, un tel modele, base sur la culture primaire d'hepatocytes humains, est disponible. Ainsi, ce modele, mis au point au laboratoire, nous a permis d'etudier les premieres etapes du processus d'infection. A la surface du virus, trois proteines de l'enveloppe virale sont susceptibles d'interagir avec le(s) recepteur(s) cellulaire(s) : la petite proteine (s), la proteine moyenne (m) et la grande proteine (l). Des travaux avaient deja montre que la proteine m n'est necessaire ni a l'assemblage, ni a l'infectivite virale. Dans ce travail, nous avons etudier le role de la proteine l, en analysant l'impact de mutations precises sur la replication, l'assemblage et l'infectivite virale. Dans un premier temps, une mutation ponctuelle a ete creee dans le but de prevenir une modification posttraductionelle : une myristylation. Nos resultats montrent que cet acide myristique n'est pas indispensable a la production de virions, mais qu'il est necessaire au maintien du pouvoir infectieux du vhb. Dans un second temps, toute une serie de courtes deletions contigues a ete realisee pour couvrir la totalite des regions pre-s de la proteine l. Ces experiences ont permis de delimiter un domaine d'assemblage, tres probablement implique dans l'interaction avec la nucleocapside virale au moment de l'enveloppement. Enfin, nous avons demontre le role essentiel de la proteine l au cours des etapes de l'infection et nous avons pu definir un domaine precis implique au cours de ce processus.