Thèse soutenue

Dégradation des composés aromatiques naturels et xénobiotiques par la microflore associée au termite champignonniste Pseudacanthotermes Spiniger (Termitidae-Macrotermitinae)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Antoine Macaire N'Go-Bikoue
Direction : Corinne Rouland-Lefèvre
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé. Microbiologie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Paris 12

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'etude de la degradation des composes aromatiques naturels et xenobiotiques par la flore associee au termite champignonniste pseudacanthotermes spiniger a mis en evidence les capacites de cette flore a degrader ce type de composes. Le champignon exosymbiote du termite, termitomyces eurhizus, presente des capacites degradatives en aerobiose limitees aux monoaromatiques naturels trisubstitues comportant au moins un oh (syringate, gallate), et a un type de tanins hydrolysables. Seule la degradation du syringate fait apparaitre un intermediaire aromatique majeur (3 - o- methylgallate). Le gallate et les tanins sont directement mineralises. Cette flore exosymbiotique presente egalement de fortes capacites a degrader certains xenobiotiques halogenes toxiques (2,4 dichlorophenol ; 2,4,6 trichlorophenol ; pcp et 2,4 dichlorophenoxyacetate), depassant celles de certaines souches fongiques commerciales. Leur biodegradation aboutit a l'ouverture du cycle aromatique. La numeration de la flore bacterienne mesenterique et proctodeale, aerobie et anaerobie, revele une forte densite de bacteries ( 10#+#1#0 bact. /ml eq. Tube digestif) capables de degrader les composes aromatiques. La microflore aerobie (mesenterique et proctodeale) degrade les monomeres mono (coumarate), di (ferulate, vanillate), et trisubstitues (syringate) ainsi que des tanins hydrolysables. Leur degradation passe par des voies classiques connues. Par contre, la microflore anaerobie (mesenterique et proctodeale) presente la particularite de degrader le syringate en passant par le protochatechuate, ceci constitue une nouvelle voie de degradation anaerobie. Le pcp et le 2,4 dichlorophenoxyacetetate sont degrades aerobiquement par la flore intestinale du termite. Quatre souches bacteriennes anaerobies isolees du tube digestif de p. Spiniger sont capables de degrader en culture pure des tanins hydrolysables. Ce sont des bacilles sporulants gram-positifs, formant des chaines atteignant parfois 100 de long.