Thèse soutenue

Vers de plus hautes densites : l'enregistrement magneto-optique dans le vert a 532 nm

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : ALEXANDRE LAGRANGE
Direction : Jacques Miltat
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences appliquées
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR

Dans le domaine extremement concurrentiel des disques optiques, les recherches menees de par le monde vont vers une toujours plus grande densite de stockage. Dans cette logique, nous avons developpe un appareil de tests dynamiques de disques magneto-optiques fonctionnant a 532 nm, et nous avons realise des empilements optiques dont les performances mesurees a cette longueur d'onde depassent 45 db en cnr. Afin de mieux comprendre le pourquoi de ces performances, il apparait logique de vouloir faire l'imagerie des domaines magnetiques inscrits. Visualiser ceux-ci, analyser leurs structures internes et externes, c'est tenter de mettre en lumiere les mecanismes susceptibles d'ameliorer ou de degrader le sacro-saint mais mysterieux rapport signal a bruit. L'analyse des images obtenues avec un microscope kerr a balayage donne des informations tres interessantes sur les domaines, mais cette technique d'observation montre ses limites dans la definition de leur structure interne. Pour atteindre des resolutions plus fines, nous utilisons la microscopie de force atomique et magnetique (afm-mfm). Les difficultes de ces observations resident dans les proprietes magnetiques particulieres des materiaux utilises, que nous mettons en evidence, et dans la configuration quadricouche des disques etudies. Les solutions apportees permettent d'obtenir des images excellentes et d'etablir une correlation entre la structure magnetique interne des domaines et leurs performances dynamiques.