Thèse soutenue

Emergence d'une nouvelle catégorie de journalistes russes dans la transition : rôle et enjeux de la presse écrite dans l'évolution historique de la Russie, entre 1985 et 1998

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pascale Bonnamour
Direction : Claude Frioux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature et civilisation des pays slaves
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

En definissant trois phases cruciales au sein du processus de renouvellement des elites journalistiques en union sovietique, puis en russie, (1985-1989, 1990-1991 et 1992-1998), nous avons deliberement place cette recherche dans une perspective historique. Ainsi, avons nous tente de percevoir comment les journalistes ont inflechi ou non les mutations en cours dans le pays durant cette periode. Eneffet, dans quelle mesure ont-ils pu -ou non -s'emanciper et jeter les bases d'un << quatrieme pouvoir >> ? l'analyse de ces trois phases nous permet de prouver que l'emergence d'une nouvelle categorie de journalistes russes apres 1991, que nous appellerons les << vos'midesjatniki >> (<< ceux des annees quatre-vingt >>), est autant conditionnee par des donnees contextuelles exterieures, que par des pressions internes inherentes a ce nouveau groupe social en pleine restructuration entre 1985 et 1998. En raison de l'extreme actualite du sujet, nous avons procede a un croisement de sources documentaires et de propos recueillis aupres de nombreux journalistes russes a moscou. Aussi, sommes-nous en mesure d'affirmer que cette nouvelle << ecole >> journalistique russe qui s'affirme apres 1991, issue duchevauchement de deux generations distinctes, a toutes les chances de se perenniser apres 1998, du fait meme de ses capacites a assurer une continuite historique et sociologique. Les << vos'midesjatniki >>, toujours a la tete des principaux journaux aujourd'hui, affirment la specificite litteraire et emotionnelle du nouveau journalisme russe, issue de la tradition tsariste, meme si ce dernier s'estparallelement occidentalise depuis 1991. Dans ce sens, cette nouvelle << ecole >> se dissocie de l'evolution historique de la russie, qui tend globalement a s'americaniser, que ce soit sur le plan politique, economique, culturel ou social. Les journalistes ont su prouver qu'ils representent une entite sociale forte et homogene et qu'ils constituent un contre-pouvoir structure, element fondamental de la stabilisation et de la democratie en russie dans la transition.