Thèse soutenue

De l'art de juger : aspect, affect, écriture

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Plinio Walder Prado Junior
Direction : Jean-François Lyotard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Contexte du present ouvrage : celui de l'effondrement des assurances metaphysiques, religieuses, politiques; et de l'essor du << tournant langagier >> de la pensee (technologies du langage comprises). L'enjeu : repenser a nouveaux frais la puissance de juger (sans garantie, desormais); la reelaborer comme operation a l'oeuvre par et dans le langage. D'ou la presente relecture de wittgenstein, et enparticulier de ses derniers manuscrits (publies sous le titre posthume de << philosophie de la psychologie >>), menee a la lumiere du kant de la critique du jugement. Premiere tache : reconsiderer le champ langagier lui-meme a partir d'une dimension qui excede ses articulations semantiques et pragmatiques (a rebours donc des pragmatiques actuelles de la communication, anglo-americaines ou allemandes), a savoir: la dimension du travail << poetique >> de l'aspect (au sens wittgensteinien). Y apparaitra alors que la conception wittgensteinienne de l'aspect contient deja, in nuce, une philosophie de l'imagination et du jugement (ce meme jugement que kant nommait << reflechissant >>, et qui n'est pas sans rappeler l'eustochia, le genie analogique que les grecs, l'opposant a vepisteme, posaient commeessentiel aussi bien a la poesie qu'a la philosophie). Se profile ainsi un art dejuger, qu'on surprendra deja a l'oeuvre dans l'exercice ordinaire de la parole (la conversation, le mot d'esprit, le parler amoureux. . . ), mais aussi dans les modes langagiers << complexes >> ou se joue le sort d'un art, d'une litterature, d'une pensee. Cela induit une pensee de l'ecriture, esquissee ici, pour finir, a partir de trois motifs majeurs: celui de l'art de l'interpretation (la deutungskunst freudienne); celui de l'art du jugement esthetique (la urteilskraft kantienne); celui enfin de l'art de la presentation ou du style philosophique (la darstellungskunst, du schematisme kantien a l'analogique wittgensteinienne et au-dela).