Thèse soutenue

Tocqueville écrivain de la démocratie en Amérique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laurence Guellec
Direction : Georges Benrekassa
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature française
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Paris 7

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail etudie le style philosophique de tocqueville dans cette "oeuvre de pensee" qu'est de la democratie en amerique. La double position de tocqueville, penseur et homme politique, engage en effet une "rhetorique" particuliere a ce traite, qui met en forme le "type ideal" des democraties a venir tout en definissant la ligne politique a tenir pour la france contemporaine dans la transition democratique. Les deux livres de la democratie ont vocation a eclairer (c'est l'heritage de la philosophie des lumieres) un lecteur qui est aussi devenu citoyen et acteur politique. La prose tocquevillienne echappe cependant au didactisme, car tocqueville, qui sait par ailleurs mettre tres consciemment les lieux communs de l'eloquence traditionnelle au service de sa cause, formule aussi l'enigme democratique, enigme du peuple, enigme d'une histoire ouverte, par le paradoxe et grace a une poetique du "tableau de pensee". Les metaphores du fleuve et du cercle, l'ironie tocquevillienne traduisent ici la distance, la la "terreur" de l'observateur face a l'objet qu'il etudie. Dans cette enquete, qui met egalement au jour une philosophie du langage propre a tocqueville, forme et fond sont indissolublement lies. La semantique, les strategies discursives, la syntaxe tocquevillienne, sont analysees et comparees aux "ecritures" contemporaines, classiques ou romantiques. Ce qu'elle revele alors, c'est que tocqueville, ecrivain et moniteur "democratique", n'est pas moderement democrate mais democrate modere, engage pour l'aufklarung politique, mais conscient des limites d'une culture politique democratique.