Thèse soutenue

Evolution et controle de l'expression d'un gene meiotique precoce : le locus sycp1 comme outil d'etude moleculaire de la meiose chez la souris

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : JULIEN SAGE
Direction : François Cuzin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Nice

Résumé

FR

Le gene meiotique precoce sycp1 code pour la proteine scp1, un element majeur du complexe synaptonemal. Nous avons clone l'adnc codant pour la proteine scp1 de souris, puis le gene murin correspondant. Deux pseudogenes generes par transposition successive de retrotranscrits issus du gene sycp1 au cours de l'evolution du genre mus, sont presents dans le genome de la souris. Le retropseudogene le plus recent est transcrit specifiquement dans les cellules germinales du testicule, a un stade ulterieur de la differenciation germinale en comparaison du gene sycp1. Ces resultats soulignent que les evenements meiotiques de retrotransposition peuvent etre a l'origine de variations rapides du genome d'une espece, et participer a la creation de nouvelles structures genetiques. Nous avons ensuite caracterise les regions regulatrices de la transcription du gene sycp1 a l'aide de souris transgeniques. Un fragment de ce promoteur situe entre les positions -260 et -55 par rapport au site d'initiation de la transcription constitue un activateur transcriptionnel fort. Un fragment proximal, entre les positions -54 et +5, suffit a diriger l'expression specifique d'un gene rapporteur dans les cellules meiotiques precoces, de maniere parallele a l'expression du gene sycp1. Bien que le gene sycp1 soit egalement exprime dans les oocytes en meiose precoce, aucune souris transgenique testee n'exprime de gene rapporteur dans les cellules germinales femelles. Ce resultat demontre l'existence de mecanismes moleculaires differents dans le controle de la gametogenese entre les deux sexes. Nous avons egalement clone et sequence les promoteurs des genes de rat codant pour la proteine scp1, et de souris codant pour le facteur de transcription hsf2. Des comparaisons de sequence entre ces promoteurs meiotiques precoces, nous ont permis de developper des hypotheses concernant la regulation de l'expression des genes au debut de la meiose.